Dates clefs

tiretlong 

Premières réunions d’information

Dimanche 12 octobre
Samedi 18 octobre
Dimanche 19 octobre

--------------------------

Séances de conception

Le 14 novembre 2014
Le 5 décembre 2014
Le 9 janvier 2015
Le 30 janvier 2015

--------------------------

Le collectif de travail constitué a décidé 
de procéder selon une nouvelle méthode :

- Des balades écologiques dans Montreuil, commentées par des habitants (date et lieu à venir)
- Des auditions-conférences d'artistes ou théoriciens traitant de l'écologie de l’art (date et lieu à venir)
- Production d'œuvres et exposition collectives éphémères dans des lieux hors circuit de la Culture

À quoi
répond le projet
tiretlong

La pédagogie des arts

Le clivage universités / écoles ne permet pas de penser l’art dans les conditions pratiques de son émergence. Les écoles visent à produire une élite de l’art qui passera à la production ou à l’encadrement dans le milieu professionnel. Les universités produisent en grande partie des théoriciens. Cette opposition trahit un modèle intellectuel, celui de l’opposition entre pratique et théorie. Il est impossible d’épouser les contradictions écologiques de la production artistique avec des modèles purement théoriques et esthétiques. La production artistique, portée par ces modèles, ne fait que reproduire des conditions d’existence toxiques car elle fait la promotion des modes de vie des intermédiaires économiques.

 

L’écologie de l’art

L’art aujourd’hui est perçu dans une perspective à dominante métaphysique. Il est en dehors de la vie, produit des moments exceptionnels, ou rend des choses rares. Son influence est pourtant notable et démontrée sur les autres plans de l’existence. Il en va des idées dans l’art et donc de la politique, de l’économie également quand l’art contemporain, ou le jeu vidéo, influent sur la vie économique locale ou nationale, ou de la psycho-sociologie quand tout un chacun n’est pas reconnu pour son travail artistique, et hiérarchisé selon ses origines sociales. 

 

Le travail collectif

L’isolement provoqué par l’urbanisme et la société numérique dans son ensemble, nous pousse à un individualisme grandissant. Nous accueillons tous cette liberté d’être et de penser par soi-même avec bonheur. Mais les structures permettant cette liberté sont aussi celles qui ont démantelées les savoir-être ensemble et les organisations collectives. La coopération au travail est détruite par l’organisation numérique. Elle transforme toutes les initiatives et tous les savoir-faire en procédures.

Objectifs
tiretlong

Préparer le programme d’une université libre de l’écologie des arts 

Former par l’expérimentation et la pratique un programme commun. Mettre en œuvre une ligne directrice qui tolère, encourage et exprime, les dissensus, les désaccords et les initiatives.

 

Fédérer des professionnels, formateurs et des étudiants sur la question de l’écologie

Sensibiliser à la réflexion sur plusieurs plans. Encourager l’interdisciplinarité. Amener la notion de pharmacologie visant à prendre en compte les aspects négatifs d’un projet et à maximiser les points positifs.

 

Produire et partager les œuvres d’artistes émergents et sans réseau

Former et produire les œuvres signifient également prendre en compte la dimension économique du projet, la communication de ses intentions et les problématiques soulevées.